Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Le Guéridon Empire. Jacqueline Francell

 

Photo Piaz
Extr. de : La Vie Parisienne, 04.01.1936
 

 

 

BNF Gallica

 

Le Guéridon Empire

 
ou Revive l'Empereur
  Fantaisie en 2 actes en vers, mêlée de couplets
Texte RIP (Livret et Lyrics)
Musique YVAIN (Maurice)
PINGAULT (Claude)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 91 jours
Comédie des Champs Elysées 14/01/1936 - 23/03/1936 P 70
Etoile 02/04/1936 - 22/04/1936 21
Distribution à la création
M. LURVILLE (Armand) Le Commandant Chevrette
Mme FRANCELL (Jacqueline) Lucie Chevrette
Mme MYRAL (Nina) La Cousine Mathilde
M. ARMONTEL Armand Velvote
M. LOUVIGNY (Jacques) Napoléon
M. ROZE (Edmond) L'Académicien / Jim Fizz / Mandel
M. HUCHET (Pierre) le Dr Bringue / 3e Figurant / Le Tailleur / 2e ouvrier
M. DULLAC (Paul) Pétoulet / 1er Figurant / Le Colonel / Chéron
M. NOSSENT 1er Consommateur / Cachin
M. DUARD Fils Le Garçon / Le Caporal / Dumou
Mme LEROY (Suzy) La Reine des Reines
M. LESIEUR Le Gardien / Herriot
M. PALLY (Georges) 2e Figurant / Poulard
Mme MONTHIL (Marcelle) Simone de Trémière
M. DORVILLE (Henri) Cognasse

arrangements et direction musicale LAUSNAY (Georges de)
costumes GRANIER
décors MOULAËRT (René)
décors (maquettes) COLIN (Paul)
mise en scène ROZE (Edmond)

Programme
1936 Comédie des Champs-Elysées
Coll. Jacques Gana

Annoncé en mars 1934 aux Nouveautés sous le titre "Revive l'Empereur", puis en 1936 au Théâtre Michel puis à la Michodière, la pièce sortit finalement à la Comédie des Champs Elysées sous le titre "Le Guéridon Empire", avant de jouer brièvement les prolongations au Théâtre de l'Etoile sous son premier titre.

Il ne s'agit pas véritablement d'une comédie musicale, mais ce n'est pas non plus une revue (dans son avant-propos, Rip parle d'opérette). Je l'ai fait figurer ici en raison de la notoriété de ses auteurs et de ses interprètes, tous familiers du genre.

La pièce alternait des airs connus arrangés par Georges de Lausnay (non cités au programme) et des airs nouveaux composés pour la circonstance.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Avant-première

Avez-vous déjà fait tourner les tables ?
Elles tournent bien... elles tournent mal...
Mais dans leurs ballets, parfois contestables,
Vous avez tremblé devant l’Anormal !...

Le cercle spirite, au sein des familles,
Prend pour téléphone un vieux guéridon...
Et l’Esprit répand, par les camomilles,
Un air d’au-delà pour son rigodon.

Le guéridon valse et valse avec grâce,
Sans qu’il soit besoin d’un accordéon,
Et l’Etre, capté dans ce frêle impasse,
Généralement, c’est Napoléon.

Et voilà pourquoi, moi, nouveau spirite,
J’ai fait revenir le grand Empereur,
Pour qu’il nous contemple - et non sans mérite -
Et pour qu’il nous blague un peu - sauf erreur !

Les temps ont changé... Nous restons les mêmes !
Mon Napoléon veut en profiter.
Notre politique, avec ses problèmes,
Lui permettra donc de réexister.

Mais moi, j’ai rêvé qu’il allait revivre
Dans une aventure aux relents bourgeois...
C’est une opérette et non pas un livre
Que je lui consacre... Il n’a pas le choix !

Sire, pardonnez quand de l’écritoire
Les Napoléons sortent - continus ! -
Si j’ose à mon tour chanter votre gloire
En des vers légers, sur des airs connus.

Pas tous !... Et tenez ! Près de Dieu le Père,
Vous arrêterez le concert divin
Pour entendre mieux, du moins je l’espère,
Les airs de Pingault et les airs d’Yvain.

Puis, c’est Louvigny qui vous réincarne !
Et vous sourirez, je crois, dans le ciel,
Si vous pouvez voir par une lucarne
Votre Walewska, mué en Francell !

S’IL trouve nos temps peut-être assez mornes,
Sa page d’histoire, écrite aujourd’hui,
Je me suis permis d’y faire des cornes
Pour qu’il soit chez nous... tout comme chez lui.

Du style pompeux, je crois qu’il se moque...
C’est lui qui, là-haut, calmera Talma.
Car Napoléon sait que notre époque
Est celle du sport et du cinéma.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
La Vie Parisienne 04/01/1936 Critique par Hugues Delorme.
Comoedia 14/02/1936 Avant-première par Jules Delini.
Comoedia 16/02/1936 Critique par Pierre Scize / Clorinde.
Le Petit Journal 16/02/1936 Critique par PV.
Le Temps 16/02/1936 Critique par FD.
L'Intransigeant 17/02/1936 Critique par Lucien Descaves.
Journal des Débats 17/02/1936 Critique par André Bellessort.


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs