Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 

Pas une secousse

  comédie musicale en 3 actes
Texte COOLUS (Romain) (Livret)
ALIX (Blanche) (Lyrics)
HENRY-JACQUES (Lyrics)
Musique ALIX (Victor)
Représentations
Création mondiale (VO) Monte Carlo (Monaco) Théâtre Garnier   06/12/1927
Distribution à la création
Mme CHARLEY (Germaine)
Mme MONTANGE (Jane)
Mme MAY (Lily)
Mme LILOIS (Rosette)
Mme DAMBLY (Germaine)
M. VILLÉ (Paul)
M. FABRE (Saturnin)
M. BAZIN (René)
M. REGIANE
M. CERLEY
M. COSTAL (René)
M. BARRAL (Séverin)
M. THIRAT

direction musicale ALIX (Victor)
mise en scène VILLÉ (Paul)

Comme l'année précédente "Les Bleus de l'amour", cette pièce fut créée à Monte-Carlo. Cependant, malgré une presse enthousiaste, elle ne monta jamais à Paris.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Il s'agit de la flémingite aiguë du jeune et sympathique Totor, que ses proches ont surnommé : « Pas une Secousse » et que la rencontre d'une jeune fille charmante arrache à son doux « farniente ». Totor se met au travail, devient sous-directeur d'une usine de confiserie qui appartient à son beau-frère, et, après nombre de péripéties et de vicissitudes, épouse enfin la jeune fille qui semble créée par ie destin pour tranformer ce bohème oisif en industriel bourgeois.

[Extrait de "Comoedia", 12 décembre 1927]

Critiques et articles de presse
Comoedia 12/12/1927 Article par DP.


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs